Prions afin de surmonter la déception amoureuse
avril 15, 2019
Distingue toi de la masse
avril 15, 2019
Show all

Louer Dieu au milieu du rejet

Genèse, 29:35 – Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, et elle dit: Cette fois, je louerai l`Éternel. C`est pourquoi elle lui donna le nom de Juda. Et elle cessa d’enfanter.

Léa était la première femme de Jacob. La Bible nous apprend qu’elle avait un défaut physique au niveau des yeux. En plus de ce défaut, elle n’était pas aimé par son mari…La preuve de ce manque d’amour est que Jacob avait travaillé pendant sept années pour pouvoir épouser Rachel, la petite sœur de Léa. À cause de la tradition, Laban, le beau père de Jacob lui avait imposé d’épouser Léa en premier.

Jacob n’aimait pas Léa et il ne le cachait pas, tout son amour se retournait vers Rachel, sa bien aimée.
Les écritures disent que l’Éternel vit que Léa n’était pas aimée et il la rendit féconde, alors que Rachel était stérile (Gen 29: 31)
Malgré la fécondité que Dieu lui a accordé, Léa continuait de se morfondre et de désirer l’amour de son mari plus que tout, pour elle, l’amour de Dieu n’était pas grand chose comparé à l’amour que lui refusait son mari.
Elle enfanta 3 enfants et les noms de chacun de ses enfants exprimait clairement une plainte, le désir de voir son mari l’aimer plus que tout.(Gens 29: 32- 34)
Fatigué de se plaindre sans succès, elle décida de louer Dieu quand elle mit au monde son quatrième enfant à qui elle donna le nom de Juda.

Comme Léa, beaucoup de chrétien souffre de rejet. Ce rejet peut être à cause d’un defaut physique, d’une incompréhension ou d’un mauvais caractère. Parfois, le rejet n’a même pas de raison apparente…
La majorité des personnes rejetées désirent ardemment se faire accepter et font une fixation sur la raison de leur rejet. Elles oublient le plus important, c’est qu’elles sont déjà aimées de Dieu. Dieu avait vu le rejet donc était victime Léa et il l’aima particulièrement en bénissant ses entrailles.

Chaque fois que vous êtes rejetés, sentez vous aimé d’une manière particulière par Dieu…
Comme Léa, au lieu d’avoir les yeux fixés sur l’amour de notre Seigneur, nous les fixons sur les hommes et, le résultat est le même, nous finissons par tomber dans les plaintes permanentes.
Mais, les plaintes font elles réagir Dieu ? Oh que non.
Léa a compris que ses plaintes n’aboutissaient à rien du tout. À la naissance de son quatrième enfant, elle décida de louer Dieu et appela l’enfant du nom de Juda.

Quand on étudie les ecritures, on se rend compte que Juda, l’enfant de la louange a fait bien mieux que ce que Léa attendait auprès de Jacob, son mari.
Juda a rendu célèbre le nom de sa mère puisque, le grand roi David est descendant de Juda, Joseph qui fût ministre en Egypte est également descendant de Juda. Bien plus encore, Jésus lui même est descendant naturel de Juda. Il est d’ailleurs appelé « le lion de la tribu de Juda.

La louange de Léa lui a apporté bien plus que ce que ses plaintes n’ont pas pu lui donner.
Au milieu du rejet, de la douleur, souvenez vous du grand amour du Seigneur et préférez la louange aux plaintes…Dieu a un plan pour vous.

Don't give up
Don't give up
Carine Tchims est une servante de l'Éternel, mentor et leader, qui a reçu Jésus-Christ dans sa vie comme seigneur et sauveur en l'an 2000 et en est devenue disciple. Ayant connu une enfance difficile et beaucoup de frustrations dû à l'absence de ses géniteurs, elle n'a pas reçu l'amour qu'elle désirait. Toutefois dans sa communion avec le seigneur, elle a vue ce manque affectif comblé par l'amour de Dieu. Tout au long de son parcours, elle a connue plusieurs fois des échecs, le découragement et bien des difficultés, ce qui a fait naître en elle le fardeau pour des personnes qui souffrent. Dans l'Assemblée locale elle à commencé à encadrer les jeunes filles chrétienne dégoûtée par les déceptions de la vie, ensuite sa mission s'est étendu sur plusieurs plateforme chrétienne au travers des réseaux sociaux. C'est ce désir fort en elle de voir les vies brisées restaurée qui l'amène à se former dans l'encadrement des familles à l'école de famille de "Jeunesse en mission", afin de mieux comprendre le dysfonctionnement que nous constatons dans la vie des individus. Plus tard naît en elle cette vision: "Don't give up" qui signifie: "N'abandonne pas" qu'elle met sur pied dans le but d'encourager et d'aider les familles et les personnes qui sont en manque de motivation pour l'avenir.