Le rejet au sein de la famille
juillet 21, 2019
Show all

Le rejet en milieu scolaire

Nos premiers contacts avec la société en dehors du socle familiale, sont généralement remarquables lorsque nous empruntons pour la première fois le chemin de l’école.

Ces premiers pas vers la vie sociale, dès le bas âge sont pour la plupart du temps des moments de découverte et de curiosité.

Il arrive que tout au long de notre parcours scolaire, nous subissions beaucoup de rejet, venant de nos enseignants et/ou camarades de classe.

Ce rejet peut être dû à notre timidité, notre agressivité, nos origines, notre classe sociale, voir même nos performances scolaires.

Il t’es sûrement déjà arrivé d’être mis à l’écart par tes camarades alors que tu désire être aimé et considéré par ces derniers.
Ils te trouvent trop pauvre pour faire partir de leur clan,
D’autres t’ont rejeté parce qu’ils te trouvent encombrant ou différent d’eux.

D’autres encore t’ont rejeté à cause de tes résultats scolaires, ils trouvent que tu n’es pas assez intelligent pour faire partie de leur clan.

Tout ceci ne se limite pas à tes camarades, car même tes enseignants t’ont presque isolé lorsqu’ils dispensent leur cours, ils ne te posent jamais de questions, ne te donnent jamais la parole lorsque tu désire t’exprimer sur des sujets en classe.

Ton apparence, ta couleur de peau, ton style vestimentaire, ton appartenance religieuse ont aussi contribué pour beaucoup à ce rejet là.

Abattu, découragé, tu te repli sur toi même et n’ose pas aller vers les autres.

Laisse moi te dire ceci :
Tu as de la valeur, ne te décourage pas, sors de ta coquille, fortifie toi et prend courage.

Aime toi et ne permets à personne, de te faire croire que tu es nul.
Malgré tes lacunes, et tes origines, tu as de la valeur au près de ton Dieu.
Tu as d’excellente capacité intellectuelle même si tu n’obtiens pas toujours de bon résultats scolaires.
Mets toi au travail, étudie et excelle dans tes études.
L’ amour et la considération que tu attends des autres, commence par leur en donner.
Sors de ta coquille et vas vers les autres, détents toi, divertis toi, fais du sport, souris à la vie et cherche ton propre épanouissement.

Maintenant, mets Jésus au centre de ta vie, car lui seul est capable de te guérir de toutes les frustrations que tu as pu rencontré jusqu’ici.

Demande lui de t’accorder la grâce d’aimer les autres sans rien attendre en retour.
Recherche la compagnie des personnes avec qui tu regarde dans la même direction.

Sois patient(e) et confiant(e) et tu verras la main de Dieu manifeste sur ta vie.

Don’t give up… Ne baisse pas les bras…
N’abandonne pas…
Fortifie toi et prend courage.

Don't give up
Don't give up
Carine Tchims est une servante de l'Éternel, mentor et leader, qui a reçu Jésus-Christ dans sa vie comme seigneur et sauveur en l'an 2000 et en est devenue disciple. Ayant connu une enfance difficile et beaucoup de frustrations dû à l'absence de ses géniteurs, elle n'a pas reçu l'amour qu'elle désirait. Toutefois dans sa communion avec le seigneur, elle a vue ce manque affectif comblé par l'amour de Dieu. Tout au long de son parcours, elle a connue plusieurs fois des échecs, le découragement et bien des difficultés, ce qui a fait naître en elle le fardeau pour des personnes qui souffrent. Dans l'Assemblée locale elle à commencé à encadrer les jeunes filles chrétienne dégoûtée par les déceptions de la vie, ensuite sa mission s'est étendu sur plusieurs plateforme chrétienne au travers des réseaux sociaux. C'est ce désir fort en elle de voir les vies brisées restaurée qui l'amène à se former dans l'encadrement des familles à l'école de famille de "Jeunesse en mission", afin de mieux comprendre le dysfonctionnement que nous constatons dans la vie des individus. Plus tard naît en elle cette vision: "Don't give up" qui signifie: "N'abandonne pas" qu'elle met sur pied dans le but d'encourager et d'aider les familles et les personnes qui sont en manque de motivation pour l'avenir.